Blog

Le CBD : un atout naturel majeur du sportif ?

Le CBD est un des nombreux cannabinoïdes que l’on peut retrouver dans le chanvre.

Contrairement au THC, une autre molécule qui peut aussi être présente dans cette plante, le CBD ne propose pas d’effets psychotropes. Il ne modifie donc pas la conscience ou la perception. Issu du chanvre industriel européen, que l’on cultive en Europe depuis des milliers d’années, il est de plus en plus étudié et utilisé à travers le monde notamment chez les sportifs.

D’après une étude publiée en 2008 par des chercheurs du Département de Médecine interne et de Gastro-entérologie, Endocrinologie de l’Université de Bologne, le CBD influe sur le corps en rétablissant “l’homéostasie de l’organisme”. C’est-à-dire qu’il permet de rétablir l’équilibre de la température, de l’acidité et du taux de sucre.

Pourquoi l’utiliser quand on est sportif ?

Si les sportifs apprécient particulièrement l’utilisation du CBD lors de leurs entraînements, c’est pour quatre raisons précises :

  1. Tout d’abord, car le CBD participe à la réduction des inflammations et à la perception de la douleur.
  2. Il permet d’améliorer la qualité du sommeil en favorisant la détente. Il interagit avec l’endorphine en améliore la sensation de bien-être et en agissant comme un calmant.
  3. Participe également à la baisse du cortisol, l’hormone du stress.
  4. Enfin, il influe sur le système cardio-vasculaire en favorisant un effet anti-inflammatoire.

Doit on craindre le dépistage de CBD lors d’un contrôle antidopage ?

L’AMA – Agence Mondiale Anti-dopage – a enlevé le CBD de la liste des produits interdits en compétition sportive le 1er janvier 2018.
Il est important de souligner que cette mesure concerne uniquement le cannabidiol et non tous les cannabinoïdes.

La consommation de THC reste en particulier interdite.